Par Sublissime – le 20/12/2020

Lancer son site e-commerce en 5 étapes

Temps de lecture : 6 min

Ça y est, vous avez trouvé votre/vos produit(s), il ne vous reste plus qu’à créer votre boutique en ligne… mais par où commencer ?

Nous vous expliquons ici les premières démarches essentielles pour vous lancer dans l’aventure en 5 points, une sorte de to do de lancement (on adoooore les to do 😉)

1. Trouver un nom de domaine

www.exemple.com

Il s’agit de l’adresse de votre site web, composée d’un nom de domaine (ici : exemple) et d’une extension (ici : .com)

C’est grâce au nom de domaine que vous serez répertorié sur internet et visible sur les moteurs de recherche comme Google.
Pour que les internautes puissent vous retrouver facilement, nous vous conseillons de choisir un nom de domaine court, lisible, mémorisable, cohérent et surtout disponible !

Le nom de domaine étant généralement lié au nom de votre marque, nous vous conseillons dans un premier temps de vérifier que le nom de marque souhaité est disponible auprès de l’INPI, et de le déposer. (plus d’infos sur https://www.inpi.fr/fr)

Concernant l’extension, sachez que vous pouvez choisir des extensions génériques et populaires (.com), géographiques (.fr, .be, .paris) ou spécifiques à un domaine (.biz, .info, .edu, .banque…)
Les prix varient parfois d’une extension à une autre, à vous de les comparer pour faire votre choix ! Vous avez également la possibilité d’acheter plusieurs noms de domaine qui renverront vers le même site, pour éviter les confusions de l’utilisateur voulant se rendre sur votre site.

Enfin, il ne vous reste qu’à acheter le nom de domaine que vous souhaitez (à condition qu’il soit encore disponible) avec la/les extensions souhaitées auprès d’un bureau d’enregistrement / d’un hébergeur comme par exemple : OVH, Ionis, LWS, Godaddy, 1and1…

N’oubliez pas que quand vous achetez un nom de domaine, vous ne l’achetez malheureusement pas à vie : il faudra le renouveler tous les 1 à 10 ans selon les cas.

2. Trouver une solution e-commerce

Un site e-commerce s’administre généralement à partir d’un CMS (Content Management Système : il s’agit d’un logiciel qui permet de créer, concevoir, mettre à jour, et gérer votre site internet.

Pour construire votre boutique en ligne, vous n’aurez que l’embarras du choix !

En effet, de nombreuses solutions s’offrent à vous, parmi les plus connues : WordPress (c’est avec cet outil que nous avons construit ce blog et notre site web 😉), Magento, Prestashop, Shopify, Wix…

Ne vous inquiétez pas, grâce à ses outils très intuitifs, même en n’ayant aucune connaissance en développement, vous pourrez arriver à monter votre site entièrement de A à Z. Prévoyez tout de même d’y passer un certain temps ⌛️. N’hésitez pas à réaliser des maquettes (sur une feuille à la main, ou grâce à un logiciel) avant de vous lancer sur l’outil, cela vous permettra de gagner un temps considérable.

Cependant, si vous le pouvez, il peut s’avérer judicieux de s’entourer d’un profil technique à cette étape, cela vous permettra de gagner en efficacité, et de gérer des tâches plus sensibles comme l’installation d’un module de paiement, de livraison, ou la gestion des stocks ! C’est le moment de rappeler votre ancien collègue développeur 🙃, ou de faire appel ponctuellement à un freelance.

3. Rédiger les mentions légales & conditions générales de vente

Ce n’est pas la partie la plus funky, c’est sûr ! Cependant, vous pourrez trouver des modèles ou des générateurs de mentions légales sur internet, qui vous feront gagner du temps.
Si vous souhaitez les rédiger vous-même, sachez que selon les statuts juridiques, différentes informations sont obligatoires.

Concernant les conditions générales de vente, vous pouvez également les rédiger vous-même, cependant nous vous conseillons de faire appel à un professionnel (un avocat), ou au moins de les faire relire par un professionnel, car la moindre erreur peut vous coûter très cher !

N’oubliez pas de les faire valider à vos clients lorsqu’ils effectueront un achat sur votre site…

4. Préparer vos fiches produits / photos produits

Les fiches produits sont un élément capital sur votre site e-commerce.

Il s’agit de décrire au mieux de la manière la plus détaillée votre produit en mettant en avant ses atouts et ses spécificités.

En effet, étant donné que l’internaute ne peut pas prendre le produit en main ou le voir physiquement, c’est grâce à votre fiche produit qu’il aura accès à de précieuses informations sur ce dernier, et qu’il pourra savoir si le produit répond à ses attentes et besoins.

L’enjeux pour vous va donc être de réussir à le convaincre via le descriptif, les caractéristiques et les visuels de votre produit, que ce produit est fait pour lui ❤️ et par conséquent déclencher un achat.

Aussi, en terme de référencement, ce sont grâce aux fiches produits (ou vous pourrez placer les mot-clés essentiels), que l’internaute pourra retrouver votre site internet selon ses recherches.

Retrouvez plus d’infos sur comment réaliser une fiche produit efficace ici.

Choisir les moyens de paiement à proposer sur son site

Quels moyens de paiement sur votre site ecommerce ?

  • La carte bancaire

C’est un incontournable, puisque la grande majorité des paiements en ligne se font par carte bancaire aujourd’hui. (plus de 80%).
Cependant, au niveau de la sécurisation, 2 tâches sont à prévoir :

Votre site internet doit être en https (Hyper Text Transfer Protocol Secure)
Cela permet à votre site d’être plus sûr et de protéger vos internautes, puisque cela constitue une garantie contre les actes de piratages en cryptant les données.
De plus, l’algorithme de Google prend ce critère en compte pour le référencement, vous avez donc tout intérêt à passer votre site de http à https pour être visible.

Si vous avez un doute, pour reconnaître les sites qui utilisent le https, il vous suffit de vérifier s’il y a un cadenas à gauche de l’adresse du site : vous allez vite vous rendre compte que tous les sites ecommerce (sauf exception) sont en https !

Pour passer votre site de http à https et si vous n’avez aucun bagage technique,, faites appel à un développeur freelance ou une agence.

Vous devez mettre en place le 3D-secure
Le “3 Domain Secure” est un protocole de sécurité pour prévenir la fraude dans les transactions en ligne.
Pourquoi ? Aujourd’hui, n’importe qui détenant une carte bancaire peut faire autant d’achats qu’il le souhaite sur internet grâce à celle-ci.
Le 3D-secure permet de vérifier que le détenteur de la carte est bien la personne qui procède à l’achat, la plupart du temps grâce à un code communiqué par texto, ou la connexion sur l’application de sa banque sur son smartphone directement.

Les solutions de paiement en ligne (dont nous vous parlerons dans un prochain article…) proposent d’activer ou non le 3D-secure.

  • Le portefeuille en ligne

Il s’agit d’un moyen de paiement numérique permettant de réaliser des achats sur un site ecommerce, de recevoir ou envoyer de l’argent depuis un ordinateur, un téléphone ou une tablette. Cela vous permet de passer par un intermédiaire, de ne pas avoir à communiquer vos informations de paiement au site ecommerce, et donc de limiter les possibilités de fraude. 

Le plus connu : Paypal. Mais de nombreux autres existent : Paylib, Lydia, Apple Pay…

D’autres moyens de paiement existent tels que : les cartes/chèques cadeaux, le chèque, le virement bancaire…

Pour commencer avec votre site e-commerce, nous vous conseillons de proposer au moins deux moyens de paiements ce qui permet de laisser le choix à l’internaute, et d’éviter d’éventuels abandons de panier 🛒


Voilà, vous avez désormais une première to do à suivre, n’hésitez plus, lancez-vous !
💪

Restons en contact !

Pour être informés de toutes nos nouveautés, et ne rien rater de notre contenu exclusif, une seule solution, abonnez-vous à notre newsletter !

Tous droits réservés 2021 © Sublissime SAS